Wikipedia joue la carte de la transparence

Sur Wikipedia il est à présent possible de connaître le nom des contributeurs de la plateforme communautaire.

Grâce à Parc (Palo Alto Research Center), les utilisateurs peuvent désormais prendre connaissance des différentes modifications apportées aux articles. Il en va de même avec WikiDashboard, donnant la possibilité de connaître le nombre de modifications apportées à chaque article. Il sera également beaucoup plus facile d’identifier les internautes ayant le plus collaboré à un article.

Ce nouveau modèle rapporche ainsi davantage Wikipedia de son concurrent Knol.

Advertisements

2 Responses to “Wikipedia joue la carte de la transparence”


  1. 1 Metaheuristix février 13, 2009 à 8:49

    Vous auriez peut-être dû lire la présentation du site en question, si j’en crois ce blog de Wikipédiens : http://referencenecessaire.wordpress.com/2009/02/13/non-vous-ne-connaitrez-pas-les-noms-des-auteurs-de-wikipedia/

  2. 2 Batarang février 13, 2009 à 10:15

    Vous pouvez déjà « prendre connaissance des différentes modifications apportées aux articles » sur Wikipédia. L’onglet « historique » présente la liste de toutes les modifications effectuées sur chaque article : le pseudo du contributeur, le texte des passages qu’il a modifié, les dates de ses interventions. L’historique de Wikipédia présente les modifs sous forme de liste et WikiDashboard sous forme d’une time line. Ce sont les mêmes données dans les deux cas, seule la présentation est différente. Et ça n’a rien à voir avec Knol.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :